Un centre de recherches pédagogiques appliquées
Basé sur la méthode Feldenkrais
Etre, devenir, redevenir acteur de sa santé

Aïdan, 3 ans ½
le petit garçon aux vertèbres soudées


Mai 2000
Suivi uniquement en Feldenkrais®

Le diagnostic médical

Scoliose congénitale avec vertèbres cervico-dorsales soudées. Aucune malformation dans le cerveau, ni dans la moelle épinière.

En 22 séances de 1 h, fréquence bi-hebdomadaire, soit en 22 h sur 10 mois,
Aïdan devient mobile, la scoliose est arrêtée.

Résumé des observations cliniques

  • Aïdan est équilibré psychiquement, cognitivement et socialement. Affectivement, je note timidité et réserve, inquiétudes et méfiance pour bouger et explorer en toute confiance.
  • La scoliose est sévère. La déformation du corps et la fixité de la posture sont très importantes. La tête est penchée. La cage thoracique est déformée.
  • Aïdan est rigidifié dans un schéma de compensation très prononcé de l’ensemble du corps.
  • L’équilibre est totalement instable. Sa peur de tomber est incessante. Fonctionnellement et émotivement, il ne peut se baisser pour prendre ou déposer des objets.
  • Aïdan ne sait ni rouler, ni grimper. Il n’a, ni rampé, ni marché à 4 pattes. Il s’est agrippé pour se mettre debout. Il ne se laisse pas toucher les côtes.
  • La colonne vertébrale est fixe, aucune flexion/extension, ni torsion. Les vertèbres saines n’ont jamais appris à bouger. L’usage des bras est extrêmement limité, la pronation/supination est quasi inexistante. Les omoplates, la tête et la cage thoracique sont fixes : aucune connexion entre elles. Les jambes ont des directions de mouvement très limitées.

La clef de la problématique

Aïdan est à fleur de peau. Douleurs, inconforts et limitations sont ses seules références corporelles. Il manque de confiance en lui. Il a développé l’habitude de jeter les objets. Il évite de se retrouver dans toute situation où le corps se plie et se penche. L’estime de lui est très basse.

Résultats

En 22 séances de 1 h, fréquence bi-hebdomadaire, soit en 22 h sur 10 mois, Aïdan devient mobile, la scoliose est arrêtée. Il découvre la joie de bouger librement et s’ouvre à un répertoire varié de mouvement. Etre en équilibre et explorer le monde sans entraves sont désormais disponibles :

  • Le schéma d’immobilité/frustration imprégné de ses peurs de bouger et tomber est déjoué.
  • Aïdan retrouve confiance. Il s’étonne, s’esclaffe, découvre l’agréable, le confort, le plaisir. Douleurs et peurs disparaissent.
  • L’image de lui-même est devenue positive.
  • La famille a quitté Genève. J’ai eu régulièrement de bonnes nouvelles : un petit Aïdan qui grandit librement.

Bilan pédiatrique à la suite des séances

Le pédiatre reconnaît des progrès significatifs jamais vus depuis la naissance d’Aïdan. « Ce jeune homme a fait de nombreux progrès moteurs. Il marche, il est bien équilibré, il tient sa tête pratiquement de façon rectiligne. Le dos ne présente pas de déformation, sauf la voussure à la base du cou à droite. Les mobilités sont pour ainsi dire normales avec une rotation limitée à 80° des deux côtés, mais la flexion/extension est bonne et l’inclinaison latérale gauche et droite à environ 40°. Radiologiquement, il n’y a pas de péjoration nette de la déformation. Il n’y a donc aucune mesure thérapeutique à prendre, si ce n’est la poursuite de la surveillance.

Témoignage des parents

« Aidan was first introduced to Mara Vinadia and the Feldenkrais method in the autumn of 1999. We were seeking a treatment for his posture as a result of scoliosis in his neck and chest region. We started in May 2000.

On that first meeting, I was impressed by many observations Mara made regarding how Aidan sat, stood, walked, reached, stepped and turned. I also remember Aidan’s unwillingness to let Mara put her hands around his chest. Over the months of therapy, we have seen Aidan exhibit greater and freer movement of his body. He was never confortable sleeping on his tummy but now he’s able. He could not before roll easily from his back to tummy well past the age of that developmental milestone. He used to keep his left leg bent and his right leg extended when seated but now positions his legs in various ways. He is left-handed, likely due to the scoliosis but several months ago he began to eat with his right or left hand. He used to run with his right arm tucked in like a folded wing.

He now holds both arms out at his side and swings them when he runs. He has grown move confident in his ability to run, jump (landing on 2 feet), climb and there is no doubt that his experience with Mara and the Feldenkrais method has greatly improved his overall mobility, flexibility and balance. »


WebForge