Un centre de recherches pédagogiques appliquées
Basé sur la méthode Feldenkrais
Etre, devenir, redevenir acteur de sa santé

Bio et développement durable : bon sang, mais c’est bien sûr !


De plus en plus d’organismes et d’individus partout dans le monde se mobilisent et se positionnent en faveur du respect de la nature et de la vie. Par contre, éclairons nos lanternes et méfions-nous de certains agissements présentés avec un emballage « vert, humaniste, vivre ensemble, » dont le contenu n’en est pas.

Depuis toujours, Mara Vinadia agit :

  • le vivant n’est pas une marchandise -
  • que l’aliment soit ton médicament (Hippocrate) -
  • à tables, tous responsables : bien sûr sauver le monde ça passe aussi dans les assiettes -
  • je mange biologique et de la terre, autrement dit je crois en la valeur et la sagesse paysanne dans le respect du vivant et sans pesticides -
  • j’achète local sur les marchés en m’adressant aux producteurs en direct -
  • je préconise les circuits courts -
  • j’ai la conscience qu’une des clefs est de vivre l’expérience de ce que signifie interagir et avancer ensemble -
  • je lis les étiquettes au dos des produits -
  • l’humain au centre : c’est phénoménal qu’actuellement, il faille adjoindre le qualificatif « vision humaniste », pour tenter de se démarquer d’une vision mécaniste, réductrice et gaspilleuse du monde -
  • je mets en avant les nécessités écologiques -
  • je crois qu’une autre des clefs est l’éducation, par la conscience de ses manières d’être, la conscience des autres et des mécanismes régissant la société.

Alors, oui, mon métier constitue
une vision socio-écologique de la santé !


WebForge